Paul Flickinger
 


Extrait du Bénézit

Flickinger Paul

E. BÉNÉZIT 1999 GRÜND

Né le 11 août 1941 à Colmar (Haut-Rhin), XXe siècle. Français. Peintre de compositions animées, sculpteurs de figures, groupes, animalier. Art fantastique, art brut. Né en Alsace, il vit et travaille à Marly (Moselle), en Lorraine, pays du charbon et du fer. En 1974, il fut des douze peintres et sculpteurs qui fondèrent le groupe Art Recherche. En 1994, la Place d'Armes de Metz a vu s'ériger, sur 3,40 mètres de hauteur, son Eté du Livre, imposant totem anthropomorphique de fonte polychromée. Il participe à des expositions collectives, d'entre lesquelles: 1965 au Cercle des Arts de Colmar; 1972, 1974, Les Artistes Européens à Prüm, Allemagne; 1974, 1977, 1980, 1981, avec le groupe Art Recherche dans plusieurs villes d'Alsace, 1981 Bilan de l'Art Contemporain au Québec; ainsi qu'à Paris : 1974 Salon des Indépendants, depuis 1975 Salon des Artistes Français, médaille d'argent en 1981; 1977 Salon d'Automne; etc. Il montre des ensembles d'ouvres dans de nombreuses expositions personnelles, dont 1964 la première, à Colmar où elle fut suivie d'autres; 1971 Metz; 1973 Nancy; 1979 au Musée Bartholdi de Colmar Les Personnages fantastiques, et en 1981 Visions de l'Imaginaire; 1980, 1981, galerie L'Arc-en-Ciel à Paris; 1984 Maison de la Culture à Metz; ensuite à la galerie Arts Gambetta de Metz. Paul Flickinger a d'abord peint, avant de s'affirmer également dans les trois dimensions. Dans ses deux volets, peinture et sculpture, son œuvre présente un cas très troublant de dissociation de la personnalité. Ses peintures révélaient déjà qu'il connaissait beaucoup de choses : Picasso, mais surtout aussi Max Ernst, les surréalistes, et bien d'autres. Ses peintures, d'une technique et d'une habilité éprouvées, sont des compositions à personnages et créatures fantastiques, compositions d'une extrême complexité, fourmillantes de détails narratifs. Pourtant, malgré ses sources culturelles et sa science picturale, c'est à l'art brut que sa sculpture s'apparente; il est vrai que Gaston Chaissac était aussi assez bien informé de ses contemporains, et que Dubuffet, transgressant son " asphyxiante culture ", se ressourça auprès des primitifs d'aujourd'hui. Les sculptures de Flickinger ressortissent à deux techniques : l'une, très spontanée, assemblant tous les morceaux de bois trouvés jusqu'à créer des bonshommes et bestioles divers, l'autre, plutôt sophistiquée, soumettant ces mêmes créatures au moulage puis à la coulée de fonte. Dans les deux cas, les sculptures ainsi assemblées ou fondues sont très généreusement polychromées. Il en résulte une faune de personnages ou animaux souvent emplumés, totalement cocasses et pourtant, comme les clowns, émouvants. On est forcément troublé par la complexité des aspects si divers qu'offrent aussi bien ses peintures que ses sculptures, qui incite à imaginer plusieurs personnages, plusieurs auteurs. Flickinger, en tant que peintre, indépendamment de son inspiration dont le caractère fantastique, aux directions d'ailleurs multiples, se prête à la liberté du jugement d'autrui, en tout cas maîtrise totalement une technique narrative traditionnelle, fréquente chez les surréalistes et peintres du fantastique qui doivent rendre l'irréel reconnaissable. Tandis que Flickinger sculpteur, dont les réalisations forment un ensemble plus cohérent dans sa rusticité voulue, c'est de l'imagination et du talent à l'état natif, brut.

J. B.

 


Dictionnaire des PEINTRES, SCULPTEURS, DESSINATEURS ET GRAVEURS.


Depuis 1911, le Dictionnaire s'enrichit, devient plus pratique, plus incontournable auprès des amateurs et des professionnels de l'art.

Le premier des trois volumes du Dictionnaire critique et documentaire des Peintres, Sculpteurs, Dessinateurs et Graveurs de tous les temps et de tous les pays paraît en 1911.
Mais la difficulté est telle que l'éditeur d'origine abandonne la publication, qui est reprise par la Librairie Gründ au début des années vingt.
Cette première édition, oeuvre " d'un groupe d'écrivains spécialistes français et étrangers sous la direction d'Emmanuel Bénézit ", présente déjà un certain nombre de caractères qui en font l'intérêt.
Elle permet de trouver rapidement, grâce à un simple classement alphabétique, les données majeures sur un artiste : identité, dates, origine et données biographiques et critiques.

L'édition en huit volumes publiée entre 1948 et 1955 accroît considérablement le nombre d'artistes répertoriés et renforce l'information factuelle qui suit un grand nombre d'articles : bibliographie, muséographie et prix atteints en vente publique.
Fruit d'une mise à jour qui aura pris sept années à toute une équipe, c'est le Bénézit en dix volumes, paru en 1976, qui va connaître un si grand succès qu'il établit le dictionnaire comme une référence majeure dans le domaine de l'art.
Une nouvelle édition du Bénézit paraît en mars 1999. Dix années de travail auront été nécessaires pour la refonte entière de l'ouvrage.
Les sources utilisées sont constituées de centaines de milliers de documents, allant de l'encyclopédie spécialisée jusqu'au plus petit article de presse, en passant par les monographies, les catalogues d'exposition, les revues d'art et les données de places de ventes publiques du monde entier.
La collecte et l'organisation de cet ensemble de données éparses, dont la mise à jour est désormais informatisée, confèrent à l'ouvrage toute sa singularité.
Le Bénézit n'est ni un annuaire ni un répertoire dont l'entrée serait payante : un comité de rédaction composé de spécialistes veille à la cohérence et à la qualité de l'ouvrage.
Sans parti pris de genre concernant la pratique des artistes, l'actualisation du Bénézit a tendu à être le reflet de l'activité artistique nationale et internationale, évoluant à travers les courants divers et variés de la création plastique.
Pour la plupart des artistes, être référencé dans le Bénézit, aux côtés des plus grands maîtres anciens et modernes, constitue une forme de reconnaissance publique importante.
Pour l'amateur d'art comme pour le professionnel, le Bénézit est plus que jamais un outil de recherche irremplaçable, pouvant fournir des informations générales aussi bien que des renseignements précis et souvent inédits.

L'événement de l'année 2006 est la publication, le 20 mars, d'une nouvelle édition, mise à jour, et pour la première fois en anglais.
Pour obtenir plus d'informations, et bénéficier du prix de lancement, rendez-vous dans la rubrique "se procurer le Bénézit".

 
Conception : e-protection.net - J-P Demeester Contact Concepteur